L’ONG STADD installe 70 poubelles pour garantir la propriété des plages

Spread the love

L’ONG Science et Technologie Africaine pour un Développement Durable (STADD) dans sa vision de faire du Togo un pays sans déchets, un pays propre a lancé en collaboration avec le Club des Amis des Plages et des Océans (CAPLO) ce jeudi 25 juillet un projet dénommé « Je fais ma part pour la plage de Lomé ». Il a consisté à installer 70 Poubelles dans la ville et sur la plage de Lomé.

Ce projet a pour objectif de mobiliser les poubelles et les installer le long de la plage et sur les espaces publiques de la ville de Lomé afin d’inviter la population à un bon usage en évitant la pollution au sein de la ville et sur les plages. Cet événement vient à point nommé et permet d’inciter les populations à la propreté de la ville et surtout à l’occasion de la journée africaine des mers et des océans donné un signal fort pour que les mers et les océans soient protégés.

« Aujourd’hui c’est la journée africaine de la mer et des océans c’est pourquoi nous sommes au bord de la mer pour célébrer cet événement, surtout avec ceux qui sont amoureux de la mer ou responsable de la mer et des océans. Le PND compte sur la mer et les océans pour atteindre son ambition celui de faire du Togo un hub logistique. Et c’est important que les entourages de cette mer soient propre d’où ce projet qui vient à point nommé concrétiser nos idéaux » a lancé l’Ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy.

Ce projet est porté par le CAPLO et exécuté par l’ONG STADD est un projet qui participe à la consolidation des initiatives en cours et dont le but est la création d’une durable. La phase pilote de ce projet a permis de mobiliser 30 poubelles auprès de l’ambassade de France, des USA et de la délégation de l’Union Européenne au Togo pour un financement de 3.850.000F CFA et mettre en place en collaboration avec la mairie de Lomé, un mécanisme de suivi et de gestion des déchets issus de ces poubelles.

Gado Bemah
Gado Bemah

« Vous savez que notre pays le Togo est dans un processus de progrès et aujourd’hui nous avons mis un document stratégique politique d’orientation qui est le PND 2018-2022 et l’idée de ce plan National de développement c’est de créer des conditions pour qu’il y a des investissements. Pour créer ces investissements il faut avoir un environnement sain, un milieu de vie propre pour que les investisseurs puissent venir sinon si c’est salle personne ne viendra. C’est pourquoi nous nous avons commencé depuis la création de l’ONG STADD faire des sensibilisations, des nettoyages de plages. Et dans le cadre du processus, nous avons commencé de mettre des poubelles pour garantir la propriété pérenne de notre ville, c’est pour cela que nous avons commencé par mettre en place des poubelles afin que cette propriété soit garantie. Et donc la première phase a été réalisé avec 30 poubelles installé entre Hôtel Ibis et le grand marché d’Adawlato d’où on a fait un suivi pendant six mois et on a vu l’intérêt de la population à l’usage de ces poubelles. Lorsque nous avons constaté que le système marche nous avons lancé cette deuxième phase qui a permis de mobiliser auprès de l’ambassade de France 70 poubelles de plus pour installer et continuer sur la plage et un peu dans la ville de Lomé. Cette activité va se poursuivre et nous allons toujours continuer de mobiliser au niveau de nos partenaires pour pouvoir émailler la ville des poubelles pour que les gens ne trouvent plus des arguments pour dire on n’a pas de poubelle on va mettre notre déchet ou pour jeter dans la rue et dans les caniveaux qui bouche finalement les caniveaux et empêche les eaux de circuler librement » a précisé le Président de l’ONG STADD, M. Gado Bemah.

Cette deuxième phase qui a été lancé aujourd’hui est entièrement financée par l’ambassade de France à hauteur de 6 090 000 F CFA qui dote la ville de 70 poubelles. Les 70 poubelles seront réparties comme suit : 30 poubelles vont couvrir la zone de l’abattoir jusqu’en face de Ecobank ETI, 20 poubelles au niveau de l’Hôtel Le Benin jusqu’à la cour des grands en allant vers la frontière Ghana et les 20 autres vont être installées dans la villes de Lomé avec l’appui technique de la mairie de Lomé.

 

C’était en présence de SEM l’ambassadeur de France, Marc Vizy , du Président du Cluster Maritime de l’Afrique Francophone, Charles Gafan et de la représentante de l’OIF, madame Maïmounatou Dialo.

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux