AMOUZOU kokouvi Edi « Nous devons faire de Wawa1, une commune de référence »

Spread the love

Les jeunes se sont résolument lancés dans le processus du choix des élus locaux pour prendre en main le développent de leur commune. Un idéal qui trouve son sens quand l’avenir c’est pour la jeunesse. C’est le cas de ce jeune, AMOUZOU kokouvi Edi, un jeune qui depuis longtemps rêve de développer son milieu qui l’a vu naitre, la préfecture de Wawa, il a fait du développement son arme d’épaule. D’ailleurs, c’est ce qui l’a motivé à mettre sur pied l’AJDD Wawa (Association des Jeunes Dynamique pour le Développement de Wawa. Une Association qui prône la solidarité, le vivre ensemble entre toute la population de Wawa à travers l’entreprenariat, la fructification des expériences, la bonne gestion et le renforcement des capacités. Candidat sur la liste de NET dans la commune de Wawa, il sollicite votre électorat pour faire valoir sa vision. Il se confie à notre rédaction et explique pourquoi les populations doivent voter sa liste. Suivez…

 

Quelles sont vos principales motivations en tant que jeune pour les élections municipales malgré l’annulation de celui du 30 juin passé ?

 

Je dirais que vous n’êtes pas sans savoir que la jeunesse doit être le moteur du développement de chaque pays et aucun pays ne peut se développer ou ne peut avoir un développement pérenne, un développement qui puisse durer si la jeunesse ne s’y mettait et nous sommes conscient qu’aujourd’hui la force dont dispose le pays, le Togo et même la plupart des pays africains, c’est la forte représentation des jeunes au sein de la population et la jeunesse comme on le dit est la relève de demain. Si cette jeunesse ne se lève pas si tôt pour trouver ce dont elle est capable je pense que c’est le chao qui va s’en suivre.

Amouzou Kokouvi Edi
Amouzou Kokouvi Edi

Quelles sont les priorités de votre projet qui peuvent motiver les électeurs à vous accorder leur vote ?

 

Aujourd’hui nous parlons de la jeunesse et nous nous sommes particulièrement jeune et nous prônons la réussite de cette jeunesse. Tout ce que nous faisons prône sa réussite. Quand un parent arrive à envoyer son enfant à l’école, l’objectif c’est que l’enfant puisse réussir, apprendre et venir le remplacer valablement et nous notre préoccupation, c’est d’arriver à faire de la jeunesse des travailleurs qui inspirent au développement, et surtout le développement de notre pays, de notre Commune pour faire la fierté, non seulement de nos parents, de notre famille, non seulement aussi de notre communauté mais aussi de toute la nation. Nous avons des projets que nous allons apporter au sein de la population. Aujourd’hui nous ne pouvons pas nous lever et faire des promesses fallacieuses que nous ne pouvons jamais accomplir de la même façon, nous pouvons nous approcher de la population et ensemble faire des projets les soumettre aux personnes indiquées les appuyer. Si nous prenons notre préfecture, la préfecture de Wawa, nous sommes rendus compte que des routes n’existent pratiquement pas et comment les agriculteurs vont écouler leur production ? C’est des engagements qui nous tiennent à cœur. Comment faire pour que nos parent agriculteurs, des commerçants arrivent à vendre et diminuer leur problème. C’est la croix et la bannière pour nos parents les moments de pluies et nous envisageons faire en sorte que l’ensemble des routes soient praticables et permettre aux paysans de jouir de leur labeur. Nous jugeons que nous n’avons pas besoin de grands moyens pour le faire et donc le moment venu si les populations de notre Commune nous donne l’occasion d’être à la tête de cette commune nous allons leur apporter le nécessaire pour développer cette communauté qui regorge beaucoup d’atouts touristiques et alimentaires.

Il y a une multitude de listes avec différents types de projet dans votre commune. Parlez-nous de ce qui vous différencie des autres.

 

Amouzou Kokouvi Edi
Amouzou Kokouvi Edi

Aujourd’hui nous nous misons beaucoup plus sur la communauté. Ceux-là qui se présentent en tant que candidats, ce sont des personnes qui depuis des années ont été à la tête de cette commune, des gens ont été des députés, des ministres, des hauts cadres mais n’ont jamais apporté aucun développement à la préfecture, quelques choses de concret à leur localité. Ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont le faire en se faisant élire. C’est les mêmes promesses, nous allons vous construire des routes, des hôpitaux des hôtels mais ils ne l’ont jamais fait. C’est un peu ce qui nous dérange et nous pousse nous jeune du parti nouvel engagement togolais (NET) à prendre les choses en main pour leur prouver le contraire. Je dirais que c’est ce qui nous différencie. Au sein du NET nous avons des concepteurs de projets, qui vont élaborer des projets en communion, en commun accord avec la population. Ciblé des secteurs d’activité les plus prometteurs qui puissent aider la jeunesse et la commune tout entière et les développer pour enrichir la commune et par là développer la commune. Notre engagement nous allons le faire respecter. Nous allons veillez à ce que les recettes de la commune puissent être utilisé d’une manière transparente et veillez par ce qu’il peut y avoir des fuites.  Par le passé, il y avait des fuites de recettes, nous allons veillez à ce que toutes ces failles soient fermé et que tous ceux-là qui oseraient mettre la main dans la caisse de la commune puissent répondre de leur acte.

La jeunesse est la relève de demain dit- t-on. Comment pensez-vous reformer cette couche juvénile pour lui assurer un avenir radieux une fois élu ?

Amouzou Kokouvi Edi
Amouzou Kokouvi Edi

Je trouve que la meilleure façon en tout cas au niveau de notre regroupement politique, le NET, c’est d’aller vers la jeunesse, la sensibilisée, la motivée et l’encouragée à pratiquer l’excellence. On peut recenser les meilleurs élèves dans les écoles leur apporter un soutien qui leur permettra de chercher l’excellence et de devenir meilleur. Nous devons faire rêver grand cette jeunesse, il ne faut pas qu’il s’arrête seulement à leur niveau mais qu’il pense devenir quelques choses demain, des personnes serviables, des gens qui peuvent servir le pays.

 Si votre liste est élue, les populations de WAWA auront combien de jours pour vous sentir sur le terrain ?

Il n’y a pas de congés, nous notre préoccupation c’est la population et une fois élue la première des choses, nous devons d’abord les remercier et ensemble commencé en même temps à recueillir des idées avec lesquelles nous pouvons travailler. Nous n’avons pas de délai une fois élue nous devons nous lancer parce que la nécessité s’impose et nous ne devons pas laisser le temps nous surprendre. Nous devons faire de Wawa1, une commune de référence de tél sorte que plusieurs communes apprennent de nous.

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux