La SEPHOLO lancée: 23 artistes et 115 photos à découvrir pendant une semaine

Spread the love

C’est parti pour une semaine s’exposition et de découverte des photos historiques qui ont marqué le temps. C’est à partir du festival dénommé SEPHOLO (La Semaine Photographique de Lomé). Les acteurs ont lancé l’événement ce vendredi 04 octobre à Lomé.

Cette première édition de la SEPHOLO a pour but selon les organisateurs, d’encourager la création photographique et vidéo. L’événement s’est déroulé en présence de plusieurs photographes, des amateurs et professionnels togolais et étrangers, des ambassadeurs et un public réuni pour la cause.

Organisé par l’institut français sur une idée d’Emelyne Medina, une dame dont la passion pour la photographie et l’expérience en projets culturels innovants ne sont plus à prouver. Grace à qui l’événement a vu le jour. Elle est considérée comme une artiste complète. Une danseuse professionnelle, son art et son immense atout culturel va la propulser à devenir attaché de presse dans le domaine musical puis dans le secteur audiovisuel.  Auteure et photographe, elle s’est principalement attacher son travail à l’exploration du portrait sur une écriture du temps et de l’espace. Elle est à l’initiative des deux ouvrages : « portraits de Guadeloupe » et « portraits de Martinique » et « 100 Familles d’Ados des Outre-mer ». Sephalo est donc une occasion pour elle de démontrer son talent, sa détermination et sa passion pour la photographie.

les photos tres passionnantes
les photos très passionnantes

« Il s’agit plus d’une exposition qu’un festival. L’ambition c’est de permettre au public de porter un nouveau regard sur la photographie au Togo sur les arts visuels et j’espère que cet objectif sera atteint. la forte présence du public nous pousse à dire que nous objectifs seront atteint. C’est aussi de permettre de retrouver ce public très nombreux à nos lieux de vernissage dans chacun des lieux de la capitale qui présenteront ces photographes togolais chaque soir. Je pense que c’est un projet collectif et structurant pour le domaine de la photographie et de l’art visuel au Togo. Ce festival, sepholo, la semaine photographique de Lomé a été réalisée sur une idée de madame Emelyne Médina qui est également la commissaire d’exposition. Elle est photographe et artiste complète. Elle a eu cette idée, qui a envie de la portée et je pense que c’est aussi grâce à elle, grâce à son action, à son professionnalisme qu’on est parvenu à mettre en œuvre cette première édition de la sepholo que l’on espère renouveler dans les années à venir» à lancé Edwige Sauzon, Directrice Deleguée de l’Institut Français de Lomé.

La visite des photos exposées
La visite des photos exposées

La sephalo est une occasion qui va présenter la nouvelle scène des artistes photographiques et vidéastes du Togo. Une aubaine pour sensibiliser les visiteurs à une manifestation nouvelle du Togo. Cette manifestation se fera à travers les expositions d’images belles et diverses et qui tracent la vie historique, artistique, culturelle et touristiques du Togo. Pour se faire 6 lieux ont été retenu pour les expositions dont l’institut français, le Loft, la galerie Négrillis, le Patio, le Philipat et Onomo en compagnie de 23 artistes et 115 photos exposées durant 7 jours à travers la ville de Lomé.

Sur un thème libre, la sepholo offre une occasion aux photographes de concourir et de gagner des prix. Elle invite les artistes à une réflexion personnelle. Le concours est ouvert aux photographes amateurs et professionnelles togolais ou résidant au Togo. Les photos seront soumises aux votes d’un jury. Elle décernera aux trois premiers des prix qui seront connu le 12 octobre lors de la cérémonie de clôture.

Emelyne entouré des exposants
Emelyne entouré des exposants

« Pour sélectionner la photo il faut la technique,la qualité de la photo, le choix du thème de l’artiste. chaque artiste aura à choisir un thème même si les thèmes sont libres. La technicité de la photographie,clés moyens utilisés et ce qui est important la qualité de la photo. pour les prix c’est une surprise il faut attendre. je vous le direz au jour de la fin du festival.vmais je vous précise quand même que se sont de grands prix. » a précisé Emelyne Medina, commissaire de la Sepholo

La belle vue d'en haut de Lomé
La belle vue d’en haut de Lomé

Sepholo c‘est aussi une semaine de danse et de spectacle à travers la danse contemporaine enrichie par la compagnie Zondo, des salons d’études en France avec la présence effective d’une quinzaine d’universités et grandes écoles françaises. On note aussi la présence sur la grande scène de l’institut français de Lomé Anna Chedid, petite sœur de Mathieu Chedid pour un grand moment de chanson française

Pour cette première édition, Jacques Do kakou, cinéaste et photographe togolais est l’invité d’honneur. L’homme est un pionnier et immense cinéaste qui par son talent à représenter le Togo au Festival de Canne, lauréat du programme Visa pour la création de l’institut français avec son projet photographique « pêche côtière : sur la route des pêcheurs Anlos émigrants » et fait récemment chevalier des arts et des Lettres par l’ambassadeur de France au Togo.

 

 

 

 

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux