Les togolais évoluent vers un habitat de qualité en ville en 2028

Spread the love

En 2028, 50% de la population togolaise résidera en milieu urbain, soit presque deux fois plus qu’en 2010 où le dernier recensement estimait la population citadine à 37%.

C’est ce que montrent les projections au vu du rythme actuel de l’accroissement urbain, révélées par le ministre de la ville, de l’urbanisme, de l’habitat et de la salubrité publique Koko Ayeva, dans un message adressé à la population en marge de la célébration ce 07 octobre de la 34ème Journée Mondiale de l’Habitat (JMH).

Selon le ministre, cette multiplication de la population urbaine (le taux pourrait passer à près de 60% d’ici 2050 selon un rapport onusien), doit interpeller chacun dans la gestion des villes et la promotion de bonnes habitudes afin d’avoir des villes « sages » et responsables, notamment à travers l’utilisation des technologies innovantes. Pour cause, la JMH édition 2019 a été axée sur « la transformation des déchets en ressources grâce aux technologies de pointe ».  

« Nous devons façonner nos villes en faisant d’elles un cadre de vie meilleur et attrayant », a exhorté Koko Ayeva qui a également rappelé les efforts du Togo dans l’amélioration du cadre de vie : promotion des logements sociaux et décents, aménagements et gestion d’espaces publics et verts, 

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux