Soter-Caïus Dovi le candidat déclaré de la Coalition « Les Rassembleurs » pour 2020

Informez vos amis

Soter-Caïus Dovi est investi comme candidat à la présidentielle de 2020 ce mardi 5 novembre par les militants et sympathisants de la Coalition « Les Rassembleurs ». Il est l’ancien président du mouvement Ensemble le Togo.

Devant la presse le nouveau candidat se déclare dans son discours d’investiture devant quelques militants et sympathisants de ladite Coalition que le rêve togolais est possible grâce aux rassembleurs « Moi Soter-Caïus Dovi, je suis candidature aux élections présidentielles de 2020. Ma candidature est soutenue par la qualité de notre programme. Togolais, Togolaise, c’est toi qui décideras de ton avenir. Le rêve togolais est possible avec nous Les Rassembleurs ».

L’homme qui dit « répondre au cri de cœur » du peuple togolais en « souffrance » décline son programme en quatre mots : « Trois repas par jour ». Il compte engager le pays sur la voie de développement humain durable et provoquer le rêve d’un Etat prospère.

Pour Soter-Caïus Dovi « Togolais, nul ne peut ignorer ton cri de cœur qui dénonce la souffrance dans laquelle tu vis. Ton cri est parvenu à nos cœurs et à nos oreilles d’une façon pressante… Nous avons trop longtemps été complices passifs d’une situation de faiblesse dans notre pays. Aujourd’hui, l’heure est venue pour nous de sortir de cette léthargie trompeuse. Le Togo, notre pays, se trouve au seuil de l’implosion sociale affaibli par le spectre de la pauvreté. Nous voulons appliquer ensemble un programme économique à visage humain qui donnera aux Togolais et Togolaises les grandes orientations qui mènent vers la prospérité. Nous voulons appliquer ensemble un programme juridique qui donne au peuple la sécurité d’entreprendre et la joie de travailler. Nous voulons appliquer un programme d’Education qui revalorise notre système éducatif. Il sera introduit la création des Collèges et Lycées d’option Agricoles, Elevages et Pêche ».

Et de poursuivre : « Nous voulons implanter dans les 5 régions un centre hospitalier et universitaire moderne. Nous voulons appliquer un programme de revalorisation des arts. Nous voulons appliquer un programme d’habitat basé sur la construction de cent mille logements sur toute l’étendue du territoire du pays ».

 

Le nouveau prétendant à la magistrature suprême lance un appel solennel à toutes les forces vives de la nation de venir le « rejoindre afin de réécrire une nouvelle page de l’histoire ».

 

Au passage, rappelons que le mouvement « Ensemble le Togo » dirigé par le sieur Soter-Caïus Dovi a été à l’origine des ennuis judiciaires de l’ancien ministre Pascal Bodjona, lors des dernières élections municipales. Qu’il vous souvienne, à cause des agitations de ce mouvement, la liste « Ensemble pour le Togo (E-Togo) » de Pascal Bodjona a été rejetée par la Cour Suprême.

 

 

 

 

 

 


Informez vos amis

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux