La 5e édition du festival international de la mode « Festival Elima » lance ces couleurs

Informez vos amis

La 5e édition du festival international de la mode de Lomé « Festival Elima » a officiellement démarré ces activités ce jeudi 07 novembre dans la capitale togolaise avec la participation de plusieurs stylistes, mannequins professionnels, photographes, blogueurs, accessoiristes venus d’horizon diverses pour montrer aux publics de Lomé leur savoir-faire et la richesse du pagne en Afrique.

Le Togo vivement représenté
Le Togo vivement représenté

Placé sous le thème « De l’emploi pour les jeunes, une solution contre l’immigration illégale », la promotrice, Limda Awesso à travers ce thème veut donner de la valeur à l’artisanat, l’entrepreneuriat et combattre l’immigration.

« Le festival Elima est la bienvenue au lendemain du Marché International de l’Artisanat au Togo. Ceci montre avec certitude l’adhésion des plus hautes autorités de notre pays sous la houlette de son Excellence Monsieur Faure GNASSINGBE, président de la république aux côté de nous les artisans » a martelé la promotrice du Festival Elima, Limda Awesso.

Le pagne togolais à l'honneur à Elima
Le pagne togolais à l’honneur à Elima

L’évènement ambitionne de devenir un rendez-vous incontournable de la célébration de la mode en Afrique de l’ouest. Déjà il compte 10 ans d’existence. Une célébration qui laisse entrevoir des activités alléchantes destinée à la formation et une action humanitaire au profit des enfants en difficultés.

La mode togolaise à l'honneur au festival Elima
La mode togolaise à l’honneur au festival Elima

Le rendez-vous de Lomé est une aubaine qui offre à la jeunesse et aux modélistes l’occasion de s’ouvrir au monde, de se faire connaitre et surtout de transformer la mode dans la rue afin de créer davantage de visibilité autour de l’événement un urban show au canal de la paix à Amoutivé et la clôture ELIMA fashion night à l’hôtel EDA OBA le samedi 09 novembre.

Le Togo met en valeur les pagnes
Le Togo met en valeur les pagnes
Axé sous la thématique de la lutte contre l’immigration illégale, les visiteurs s’en félicite « le thème est révélateur et nous interpelle à rester chez à innover à chercher quelque chose à faire et développer notre pays, notre continent », «je suis ému, il faut dire que c’est une initiative à apprécier, parce que on a l’habitude de le voir mais on ne sait pas qu’il y a des gens chez nous qui sont capable d’offrir de tel évènement. On ne peut qu’apprécier », « j’ai aimé ce monde fou qui est sorti pour suivre ce festival et aussi tous les passages, tous les tableaux qui ont passé sont à féliciter. Nous sommes très émus de voir ce festival se tenir ici au Togo parce que aujourd’hui nous devons aller vers la jeunesse car la mode fait face à cette jeunesse. Ce thème nous fait énormément plaisir car c’est un thème qui tourne autour du fléau que nous rencontrons aujourd’hui. Ça permettra aux jeunes de mieux s’impliquer dans leur pays, de mieux innover et de mieux entreprendre ».

Madame Limda Awesso livre ses mots de circonstance
Madame Limda Awesso livre ses mots de circonstance

Un évènement qui vient de donner de sourire à plus de milliers de ces jeunes sorties pour la cause car « le pays est trop morose, il faut de tel évènement pour nous donner de la joie » s’exclame Soumaila.

 

La classe et le style togolaise
La classe et le style togolaise

Le Festival Elima veut être un rendez-vous du donner et du recevoir, un avant-gardiste qui éveille et apporte sa pierre à l’édifice en vue d’interpeler le public, les partenaires, les politiques et la communauté internationale à se tourner vers ce fléau de l’immigration qui gangrène la jeunesse sans emploi.  Pour les organisateurs le secteur de la mode est un grand pourvoyeur d’emploi.

Le lieu de sensibiliser les frères et sœurs que la solution n’est nul autre lieu qu’au Togo : un pays à fort potentiel doué d’un génie créateur.« Ce thème nous touche car ça détruit nos frères et sœurs qui veulent voyager et surtout dans de mauvaises conditions. On veut lutter contre les voyages clandestins. Car on veut de la paix pour nos jeunes » a plaidé Limda Awesso.

Madame Linda Awesso entourée de tous les festivaliers
Madame Linda Awesso entourée de tous les festivaliers
On aura aussi tout au long de cet événement des formations : la formation des acteurs de la mode en législation fiscale à l’Office Togolais des Recettes (OTR), une formation MAKE UP, un colloque au campus Universitaire de Lomé (Ul) sur le thème “Le fléau de l’immigration illégale”.

une réussite parfaite de la valeur africaine
une réussite parfaite de la valeur africaine

Précisons que ELIMA est une véritable plateforme de promotion de la mode dont à l’occasion de ce 10eme anniversaire une vingtaine de créateurs de mode, des grands noms et de jeunes talents venus de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud, du Kenya, du Maroc, du Sénégal, du Ghana, de la Belgique, de la France et en plus des Togo passent en revue leurs créations aux plaisirs des amoureux de la belle tenue et de la mode.


Informez vos amis

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux