Les médias togolais ont charte pour prévenir les violences et promouvoir les droits de l’homme

Informez vos amis

Les médias togolais ont désormais une charte axée sur la prévention des conflits et violences, sur la protection des droits de l’homme de l’enfant au Togo.   La signature de cette charte s’est déroulée mardi 12 novembre entre la Haute autorité des audiovisuel et de la communication (HAAC) et ces partenaires que sont le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Les médias à travers cette charte (vise à prévenir les conflits et violences, ainsi qu’à protéger les droits de l’homme et de l’enfant au Togo) vont concrètement permettre de veiller à éviter la diffusion et la publication d’informations pouvant conduire à des violences, de sorte à préserver la paix et le respect droits de l’homme et de l’enfant.

Pour le président de la HAAC, Telou Pitalounani,  l’implication de son institution aux côtés de ces deux partenaires onusiens, « cadre bien avec sa mission, qui est de veiller à ce que les médias ne diffusent ou ne publient des informations qui pourraient conduire à des violations récurrentes des droits de l’homme.»

La signature de cette charte vient ainsi conclure deux semaines de formations, où les médias ont été outillés et sensibilisés sur les questions de la prévention des conflits et violences, sur la protection des droits de l’homme de l’enfant au Togo.


Informez vos amis

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux