Quelle stratégie pour une réelle consolidation de la paix en cette période de covid-19 au Togo

Informez vos amis

La consolidation de la paix pour s’en tenir au lexique voudrait signifier le renforcement des bases de paix au sein d’une communauté ou d’un État. Ceci étant, on peut toutefois citer les éléments entrant dans la cohésion sociale, la lutte contre les violences de tout genre, les violations des Droits de l’homme etc…

 

Que ce soit au Togo, en Afrique ou un peu partout dans le monde, la pandémie à corona virus a porté un coup dur à tous les compartiments ou constituants de la société et donc a entraîné d’énorme violations des Droits de l’Homme, a perturbé la cohésion sociale du fait des violences enregistrées un peu partout.

Il faut dire que la consolidation de la paix répond au respect d’un certain nombre de bases notamment : la satisfaction des besoins de première nécessité, la prise en compte des besoins des jeunes, la lutte contre les violences basées sur le genre et les violations des Droits de l’Homme, une distribution équitable des ressources, Bref la résolution des maux qui minent la société et qui sont enclin de perturber la tranquillité et le bien-être des citoyens.

Ceci étant, il me semble que pour une réelle consolidation de la paix en ces périodes dominées par la pandémie à corona virus,  l’État  a la lourde responsabilité de travailler pour emmener nos communautés à être d’abord des communautés résilientes, capables de développer des politiques internes de lutte contre cette pandémie à corona virus,  donc les doter de matériel nécessaire et de capacités leur permettant de mieux contrôler les flux humains et d’emmener leurs populations au respect des mesures barrières. Ensuite il a cette obligation d’œuvrer pour avoir des communautés stables ce qui voudrait dire des communautés dans lesquelles les Droits de l’Homme sont respectés; des communautés où les violations des Droits de l’Homme sont presque inexistantes.

L’État doit prendre des mesures pour que les victimes de cette pandémie et ou leurs familles ne soient pas objets de discrimination, de marginalisation, donc veiller à ce que ces problèmes ne se posent plus puisqu’il y a des citoyens guéris de cette maladie mais qui font objet de ces affronts.

L’autre aspect aussi important est l’assistance équitable des communautés en cette période pour ne pas créer des divisions et ne pas donner l’impression que d’autres communautés sont plus privilégiées que d’autres. Les plus touchées par la pandémie une assistance curative et les communautés pas touchées, une assistance préventive.

Il est important qu’en cette période les populations surtout jeunes ne jouissent des libertés fondamentales et qu’elles soient épanouies au lieu de devoir lutter avant de satisfaire leurs besoins les plus élémentaires.

La question des conséquences économiques que revêt cette pandémie doit être scrutée à la loupe et donc des mesures qui enfonceraient les citoyens dans une crise économique ne doivent pas être promues.


Informez vos amis

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux