Initiatives communautaires de gestion des inondations et des sècheresses : l’ONG JVE sensibilise les populations du canton de Daoudè

Informez vos amis

Les populations du canton de Daoudè dans la commune de l’Assoli 1 sont exposés à plusieurs risques climatiques. Elles subissent de même plusieurs impacts des catastrophes climatiques dont les ravages des cultures lors des inondations entrainant des pertes considérables des productions, le lessivage des intrants par les eaux torrentielles après l’engraissage des cultures causant des pertes en rendement. De même, les inondations fragilisent les infrastructures routières et rendent l’accès au canton difficile. 

Afin d’aider les populations de ce canton à mieux s’adapter à ses impacts du changement climatique, l’ONG JVE (Jeunes Volontaires pour l’Environnement) a organisé du 11 au 22 Décembre 2021 dernier dans 11 (onze) villages du canton de Daoudè une campagne de sensibilisation. 

Cette campagne s’inscrit dans les initiatives communautaires de gestion des inondations et des sécheresses (GCIS) qui est une étape de la mise en œuvre du projet « Intégrer la Gestion des Inondations et de la Sécheresse et de l’alerte rapide pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta (VFDM) ». 

L’identification des risques de catastrophes observés dans le canton, les dégâts causés par les catastrophes, les conséquences des catastrophes sur les populations, les gestes adoptés en cas de catastrophes et comment prévenir les risques d’inondations ont été les principaux thématiques abordés au cours de cette campagne de sensibilisation.  

« La sensibilisation a permis de rappeler aux communautés les gestes à adopter en cas de catastrophes et les mesures préventives à prendre en compte pour éviter les dégâts causés par ces catastrophes. La sensibilisation à caractère participatif a aussi permis aux participants d’échanger sur différents aspects surtout sur les savoirs endogènes de prévention et de gestion des risques liés aux inondations et à la sécheresse », a indiqué Eugène KOKOTI, coordonnateur de l’ONG JVE-Kara et responsable de projet au niveau local. 

Cette campagne a touché près de 500 personnes issues de différentes couches socioprofessionnelles : agriculteurs, commerçantes, chefs traditionnels et religieux.

« Le projet vient répondre à d’innombrables problèmes auxquels fait face la population lors de la survenue des inondations. Je saisis l’occasion pour remercier l’ONG JVE et ses partenaires pour le choix du canton de Daoudè pour la mise en œuvre de cette initiative, initiative dont la mise en œuvre permettra d’améliorer les conditions de vie des populations », a témoigné le chef canton de Daoudè au démarrage de la campagne de sensibilisation. 

A l’issue de cette phase de sensibilisation, une station météorologique sera installée dans le canton de Daoudè afin de mieux suivre l’évolution des paramètres climatiques et de procéder à des prévisions plus précises. 


Informez vos amis

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux