Agoè-nyivé: le COSFIP lance officiellement ses activités de sensibilisation sur la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif

Informez vos amis

Le Comité de Suivi de la Formation et de l’Insertion professionnelle(COSFIP) a procédé ce jeudi 14 avril 2022 à Lomé, au lancement officiel des activités de sensibilisation sur la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif dans la préfecture d’agoè-nyivé en lien avec PIA.

Les travaux de la rencontre ont été présidés par le SG de la préfecture d’agoè-nyivé, Joseph Kazando, représentant le préfet d’agoe-nyivé le colonel hodabalo Awate. C’était en présence de plusieurs personnalités politiques et administratives de la préfecture dont Darou Mabrouk, président du COSFIP et de Nima Mazabalo, président des chambres de métiers de la préfecture d’ago-ènyivé.

Cette rencontre qui fait suite à une conférence de presse tenue le jeudi 17 mars dernier, n’a pratiquement pas changée de format. Il est question non seulement de sensibiliser la population d’agoe-nyive sur la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif, qui est un mécanisme pour l’insertion professionnelle des jeunes apprenants au sortir de la formation, mais également palier à l’épineuse question de l’inadéquation formation-emploi dans la préfecture.

« L’approche dual coopérative qui est une solution par rapport à l’inadéquation formation-emploi, Avec la présence de la plateforme industrielle d’Adetikopé, qui va générer beaucoup de ressources humaines, il est très important à ce que on prépare les jeunes de la préfecture d’agoè-nyivé pour répondre à ce besoin capital. Cette formation permettra aux jeunes d’obtenir une qualification professionnelle et au bout de trois ans de formation » a indiqué Darou Mabrouk, président du COSFIP, et directeur général de l’ITP Carrefour des leaders. Il relève tout de même que c’est une formation en alternance qui se fait de façon 20% de la théorie et la pratique est de 80% sous la supervision du chef des travaux ou patron d’entreprise.

Une occasion pour le Secrétaire Général de la préfecture Joseph Kazando de réitérer l’engagement du préfet Hodabalo par rapport à cette formation du type dual qui selon lui va offrir des milliers d’emplois.

Ainsi pour se faire la préfecture a mis en place des comités communaux et le comité préfectoral de sensibilisation.

Rappelons que cette initiative est rendue possible grâce à l’appui technique et financier de la GIZ.


Informez vos amis

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux