Forum politique de haut niveau 2022 : les organisations de la société civile togolaise préparent leur rapport alternatif

Informez vos amis

Les acteurs de la société civile (GTOSCODD, FV, RONGITO…) dont JVE international, venus des 6 régions administratives du Togo, s’activent pour accompagner l’Etat togolais à la réunion annuelle de suivi des ODD. Ils étaient ce vendredi 13 mai 2022 en atelier à Lomé avec pour objectif de contribuer à l’élaboration du 4e rapport du Togo à présenter au forum politique de haut niveau édition 2022, qui se tiendra en juillet prochain. Le Togo va, à l’occasion de ce Forum politique de haut niveau (FPHN) organisé chaque année par les Nations unies dont participent 22 pays, volontairement participer à l’exercice de revue nationale des ODD.

L’atelier organisé par le Groupe de Travail des Organisations de la Société Civile sur les ODD au Togo (GTOSC-ODD) et le Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération (MPDC) vise à informer toutes les parties prenantes issues de la société civile sur le processus et les données des interventions de la société civile pour enrichir le rapport et apporter une contribution commune de la société civile.

«Cette année, nous avons voulu, pas que le gouvernement aille prendre les données auprès des organisations de la société civile, mais que la société civile s’organise pour elle-même de donner au gouvernement sa contribution. Ce qu’elle fait depuis pour accompagner le gouvernement pour la mise en œuvre de ce programme et ce sera unique de la société civile togolaise qui sera intégrée dans le rapport qui sera présenté au forum du haut niveau de juillet prochain à New York », a précisé Kola Manzama-Esso, facilitateur principal de GTOSCODD.

Ainsi, pour lui, les données qui sont collectées au cours de cet atelier seront enrichies pour pouvoir les consolider, les valider et puis les peaufiner pour en faire le document qui sera un rapport alternatif qui sera l’impression qu’a la société civile.

Le rapport fera mention du cadre juridique, les activités menées et recensées dans la mise en œuvre des ODD, les perspectives envisagées face aux défis des ODD.

Les 17 objectifs et 169 cibles qui composent les ODD dessinent un agenda très ambitieux pour 2030. L’élaboration des rapports volontaires de 2022 intervient dans un contexte spécifique marqué par la crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 dont les répercussions économiques sont très importantes au point d’influencer négativement l’atteinte des ODD à l’horizon 2030. Le thème de ce FPHN qui se tiendra à New York du 13 au 15 juillet 2022 est « Reconstruire en mieux après la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), tout en avançant sur la voie d’une mise en œuvre intégrale du Programme de développement durable à l’horizon 2030 » et portera essentiellement sur cinq (05) ODD suivants : les ODD 4, 5, 14, 15, et 17.

C’est pourquoi les organisations de la société civile s’activent pour élaborer une feuille de route présentant la démarche méthodologique pour l’élaboration dudit rapport. Cette feuille de route intègre une dimension relative à la contribution de la société civile dans l’élaboration du rapport du Togo. La rencontre a permis d’élaborer les termes de référence pour faciliter la réalisation de cette action qui porte sur l’inclusion de la société civile dans sa pluralité à ce processus et aussi de garantir sa participation effective à l’élaboration du Rapport du Togo. Les acteurs ont été informés sur le 4 rapport du Togo sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable et d’intégrer les initiatives du secteur privé, d’informer les parties prenantes issues de la société civile sur le processus et l’enrichir avec des informations et les données des interventions de la société civile.

« Cette rencontre a reçu l’appui des Nations Unies sur la contribution de la société civile à la préparation du rapport national de l’examen volontaire. Elle s’inscrit dans l’exercice de nos missions d’accompagnement de soutien aux acteurs étatique et non étatiques dans les consultations et la prise en compte sur tous les acteurs. La société civile joue un rôle clé en étant aux quotidiens aux côtés des communautés rurales au niveau des différentes régions.

Ce qui permet de montrer l’inclusion dans l’atteinte des 5 piliers de la l’agenda 2030 notamment la contribution des populations en ressources de base, en prospérité économique, aux questions de changement climatique et d’environnement et à la prise en compte de la gouvernance et partenariat», a relevé El Allassane Baguia, spécialiste en financement du développement auprès du programme des Nations Unies pour le développement.

Au total, une cinquantaine de personnes ont pris part à cette rencontre de concertation de la société civile sur l’élaboration du rapport volontaire du Togo à communiquer au FPHN. Ces personnes sont issues des OSC membres du Groupe de Travail des Organisations de la Société Civile sur les ODD au Togo (GTOSC-ODD).


Informez vos amis

Biscone ADZOYI

Linguiste-journaliste et Animateur des Reseaux Sociaux