17 July 2024

Togo: les 8 mesures qui encadrent les semaines culturelles dans les établissements scolaires

C’était à travers un communiqué signé par le Prof Komla Dodzi Kokoroko que ces 8 mesures ont été annoncées. Ces mesures vont régir désormais l’organisation des semaines culturelles dans les établissements scolaires au Togo. Le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a mis en place le 25 janvier dernier une commission pour définir les règles. En attendant les résultats, il a publié jeudi une liste de 8 dispositions destinées à encadrer l’organisation et le déroulement des manifestations culturelles en milieu scolaire.

Ainsi selon Prof Kokoroko, la période des journées et semaines culturelles est déterminée par son ministère et qui choisit également chaque année un thème autour duquel les manifestations ont lieu.

La mesure suivante ordonne au chef d’établissement de mettre en place un comité d’organisation représentatif de toutes les catégories d’acteurs de l’établissement scolaire. Ce comité dresse la liste des activités susceptibles d’être mises en œuvre à l’occasion desdites célébrations que le chef d’établissement soumet à l’approbation du chef d’inspection de tutelle.

En 3e position, toutes les activités meublant les célébrations débutent à 07h30 et s’achèvent impérativement à 18h00. Exceptionnellement, les activités de projection de films et de documentaires sont autorisées à finir à 20h au plus tard.

La participation aux activités des journées et semaines culturelles est gratuite, selon la 4e disposition. L’exigibilité de frais de participation ne saurait être motivée que par le souci d’amortir les dépenses engendrées par l’aménagement d’un espace ou l’acquisition d’équipements indispensables à la réalisation de l’activité.

Aussi il est interdit formellement l’introduction, la consommation et l’incitation à la consommation, d’alcool et de substances psychoactives dissimulées sous toutes les formes lors des journées et semaines culturelles, dans l’enceinte de l’établissement.

De même sont proscrites lors des journées culturelles toute réalisation et/ou la diffusion de contenus audio ou vidéo obscènes, avilissants, injurieux.

En 7e position, le ministre indique que tous les élèves sont astreints pendant les journées et semaines culturelles à un code vestimentaire conforme aux mesures en vigueur et respectueux des bonnes mœurs. Le personnel d’encadrement prend toutes les mesures pour interdire l’accès à tout élève dont la tenue est inconvenante ou particulièrement indécente.

La dernière disposition rappelle que les règlements intérieurs, les textes législatifs et réglementaires qui encadrent les activités pédagogiques en milieu scolaire restent en vigueur pendant la période.

Le ministre rappelle que ces dispositions ont été prises en vue de l’édification d’une société moderne avec des valeurs partagées et dans laquelle chaque élève s’épanouit et s’intègre à travers des journées et semaines culturelles.

L’objectif final est de mettre fin aux dérapages souvent constatés pendant les semaines culturelles.