17 July 2024

Différents au tour du Sahara marocain : la position de la Slovénie connue

Dans le cadre de la coopération, Tanja Fajon, vice-première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères et européennes, a effectué mardi une visite de travail à Rabat chez son homologue marocain Nasser Bourita.

Au cours des discussions, la diplomate slovène a salué le plan marocain d’autonomie comme étant “une bonne base pour parvenir à une solution définitive et consensuelle” au différend régional autour du Sahara marocain, sous les auspices du secrétaire général des Nations unies et de son envoyé personnel.

Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour. D’abord, sur la question du Sahara marocain, la vice-première ministre a réitéré son soutien indéfectible au Maroc pour ses efforts visant à parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique, durable et basée sur le compromis.

Ensuite, concernant le rôle exclusif des Nations unies dans le processus politique, les deux ministres ont réaffirmé leur soutien aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, y compris la résolution 2703 du 30 octobre 2023. Enfin, les deux diplomates ont réitéré l’appui de leurs pays respectifs aux efforts de l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies, visant à faire avancer le processus politique sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU, ainsi que leur soutien à la MINURSO.

Cette démarche du 16ème pays de l’Union européenne s’inscrit dans une dynamique internationale qui a vu plus d’une centaine de pays membres de l’ONU apporter leur soutien à cette initiative.