17 April 2024

Togo : pour des élections législatives et régionales apaisées, la jeunesse d’Agoe-nyivé se mobilise

Nombreux sont ces pays africains qui sont appelés aux urnes en cette année 2024. Au rang de ces pays figure le Togo, qui organise simultanément le 20 avril prochain des élections législatives et régionales.

C’est dans ce cadre que le Conseil National de la Jeunesse, du Togo (CNJ-Togo), avec l’appui du bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest et du Sahel a organisé du 27 au 29 février dernier un atelier régional de haut niveau qui a vue la présence du représentant du secrétaire général du programme des Nations-Unies de l’Afrique de l’ouest et du Sahel, des jeunes, des femmes, des représentants des partis politiques, des représentants des forces de l’ordre et de sécurité.

L’objectif était de proposer des actions concrètes en vue de la tenue des élections apaisées, mais également de mener un dialogue avec le représentant du secrétaire général des nations unies pour l’Afrique de l’ouest et du Sahel sur la nécessité de la préservation de préservation de la cohésion sociale.

Ainsi, pour traduire dans les faits les actions retenues au cours du dialogue entre le représentant du secrétaire général du bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest et du Sahel, que le Conseil Préfectoral de la Jeunesse d’Agoe-nyivé (CPJ-AGOÈ-NYIVÉ) sous l’égide du Conseil National de la Jeunesse (CNJ) a procédé samedi 16 mars 2024, au lancement officiel de son comité de vigilance électoral en présence du secrétaire général de la préfecture d’Agoe-nyivé, KAZANDOU Joseph, du maire de la commune Agoè-nyivé 1 Kovi ADANBONOU, des secrétaires généraux des communes d’Agoe-nyivé et de plusieurs autres personnalité.

Cette rencontre d’une importance capitale avait un double objectif, d’abord installer et lancer le comité de Vigilance Electorale reparti dans les six communes d’Agoe-nyivé et ensuite restituer les résultats des travaux de la tournée de sensibilisation du Ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et du Développement des territoires sur les élections législative et régionale.

Une occasion pour le SG de la préfecture d’Agoe-nyivé d’inviter la jeunesse à contribuer efficacement à la culture de la paix.

“Nous devons garantir la paix et la sécurité avant, pendant et après les élections c’est pour cela que en tant que jeune vous devriez contribuer efficacement car c’est pour vous qu’on travail et vous devez vous investir efficacement pour que ces élections se déroules dans de bonnes conditions pour éviter les troubles de tout genre afin que le Togo puisse gagner”, a martelé KAZANDOU Joseph , secrétaire général de la préfecture d’Agoe Niyvé.

Dans la même lignée, le maire de la commune d’Agoe Niyvé 1, Kovi Adanbounou, a encouragé les jeunes à s’impliquer activement.

« C’est une très belle initiative. Vous savez quand les jeunes eux-mêmes s’engagent pour lutter contre les actes inciviques et préserver la paix, nous en tant que autorités locales on ne peut qu’appuyer ça et les encourager à aller jusqu’au bout”, a-t-il laissé entendre.